Jump to content
Sign in to follow this  
snowsnipersnow_sniper

Lagg3 et atterrissage (et modèles de vol)

Recommended Posts

Bonjour messieurs,

 

Je viens de me faire une séance de tours de piste décollage atterrissage avec TOUS les appareils du Jeux.

Je suis comment dirais je ... sceptique sur un certain nombre de points

 

 ressenti 

1) en phase approche finale : je n'ai pas l'impression que la machine ai un comportement fiable en taux de descente (vitesse ascenssionnelle ) finale avant touché des roues, quelque soit les ajustements de vitesse air et de volets.  On n'a pas l'impression de maitriser au mm les comportement de l'appareil avec les ajustements de ces paramètres. Et quand bien même on croit qu'on est bon sur ces paramètres en décrochant juste avant le toucher des roues. L'avion rebondit (violemment ?) quelque soit les paramètre d'arrivée.

2) Ce phénomène est flagrant avec le me 109 / Lagg 3 / 

3) un peu moins prononcé avec le La5 et le Yak 1

4) atterrissages "faciles" et "prévisibles " avec le IL2 et le Stucka.

5) je ne peux pas vérifier le taux de descente ascenssionnelle puisque la jauge n'a pas l'air fonctionnelle.

 

Conclusion, pour le moment je ne suis pas persuadé que ce ne soit qu'une question d'entrainement insuffisant  et de modélisation ultra réaliste (pour ma part j'entends étant donné que ça fait quand même 15 ans que je fais du simulateur de vol et je sais ce que c'est qu'un atterrissage 3 points avec un warbird A2A ou autre ). au contraire, j'ai des doutes sur cet aspect.

 

Si je suis dans l'erreur  et que ce comportement est authentifié comme ultra réaliste et bien modélisé ( ce qui expliquerait l'écart de ressenti avec mes autres expériences de sim)

Qu'est ce que je fais de mal pour arriver ( enfin ) a faire un toucher 3 points sans rebonds catastrophique ?

 

procédure utilisée dans mes tests : exemple du Lagg 3 :   RPm 3600 , trim pour garder le nez haut et perdre de la vitesse, ouverture des volets à <250 en full flap. descente à 200/ 210 km /h environ en pointant le pied de piste sur une pente de descente de environ 5 à 8 °.  arrondi avant le touché final,  je suis à 180 170  / h environ au toucher de roue après un raz motte dans les règle et un petit décrochage .et là Rebond de fou ! !!!! je retombe comme une merde et casse tout. J'ai ressayé avec une vitesse relative après arrondi à 200km/h environ ( pour augmenter la portance) même résultat

comprends pas.

c'est comme ci l'arrondi final, les volets déployés ou la vitesse relative ne redonnait aucune portance pour diminuer le taux de descente (on va l'appeler Txd) avant l'impact des roues, et que celle ci dans la modélisation restait maximale en lien avec la vitesse relative faible sans aucun impact de l'arrondi. Comme ci cette vitesse ascentionnelle Txd disait dans la programmation valeur Txd = rebond = dégats sur train.

 ????

 

Votre expérience personnelle sur les atterrissages dans BOS m'interesse bcp, et votre procédure qui fonctionne pour un 3 point aussi.

Edited by snowsnipersnow_sniper

Share this post


Link to post
Share on other sites

Hauteur piste trop grande avant le décrochage? Assiette trop prononcée?

Edited by PA-Sniv

Share this post


Link to post
Share on other sites

non non pas trop haut. je t'assure. 

mais objectivement si on se défini un ratio d'atterrissage sans casse. qui permet potentiellement de redécoller

sur le lagg3 /me 109 

je dois être à 1 sur 20.

et vous, franchement vous y arrivez ? et si oui comment ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Normal que tu maîtrises très mal ton avion à basse vitesse.

 

Perso, je viens tout à l'heure de poser mon LaGG  3 comme une fleur sur Lapino avec mon moulin à l'arrêt, complètement HS (off line... quelques balles de 109 dedans il a fini par céder complètement tout près de l'aéroport, avec un peu d'altitude pour finaliser l'approche...). Vraiment dommage de ne pas avoir pris de trac. Un attérissage superbe, sans le moindre choc. :pilot:

 

Après, en cours de roulage, tête à queue parce que je n'avais pas penser à vérouiller la roulette de queue...

 

Est-ce que tu te poses bien en trois points? Parce que si c'est pas le cas, ton vecteur de descente te fera rebondir presque à coup sûr... comme sur un vrai zinc.

 

En fait, il y a vraiment fallu que j'apprenne à me poser en 3 points avec ce simu. Sinon, ça rebondi et on casse tout. Mais après, quand on a chopé le truc, c'est beaucoup plus facile.

Share this post


Link to post
Share on other sites

bon me voilà rassuré alors mais c'est quoi ton truc nonolem ? c'est secret defense ou y a moyen de partager  ?

"Est-ce que tu te poses bien en trois points?"  

 

c'est toute la question qu'est ce que le "bien" ?  Pour moi ( avec mes faibles connaissances théoriques) le trois points et le fait que les roues de devant touchent le sol en même temps que l'arrière donc de cabrer l'avion à au moins 10° en provoquant le décrochage et le tout à une hauteur du sol la plus petite possible ???

 

et ...

comment tu verrouilles la roulette de queue .... en tirant le manche a fond vers toi comme sur un spit ou P51 ?

Edited by snowsnipersnow_sniper

Share this post


Link to post
Share on other sites

Exact, c'est ça qui faut faire!

 

Et il ne faut pas décrocher : juste laisser tomber la vitesse pour que la portance devienne insuffisante pour maintenir l'avion. Nez en l'air, gaz coupés, volets complètement sortis. Il se pose alors tout doucement.

 

C'est ce que font tous les pilotes, même sur les tricycles modernes : ils se posent toujours "nez haut", jamais "nez bas". Sinon ça se passe mal, forcément...

 

Sur les "vieux simus", ont pouvait se permettre ce genre de fantaisie, pas avec BoS.

 

Edit : Il y a une commande pour verrouiller la roulette : Maj(gauche)+G par défaut.

Edited by Nonolem

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je viens de relire attentivement ta procédure d'attérissage. En ce qui me concerne, je regarde à peine les paramètres (vitesse d'approche, etc...), sauf pour la sortie des roues et des volets. On se pose assez bien à l'intuition.

 

Ce qu'il me semble, tu fais mal :

 

1) Vitesse d'atterrissage 170 km/h : c'est beaucoup trop! En faisant attention, je touche plutôt aux allentours de 140, et même moins... 170, c'est plutôt ma vitesse au moment de l'arrondi, quand je tire sur le manche pour cabrer (pas trop surtout!).

 

2) Faire décrocher l'avion pour le poser : ben non, surtout pas, il tombe, il rebondit, c'est pas bon.

 

Il faut cabrer légèrement parce que ça augmente l'incidence, donc la portance, et que ça freine l'avion. L'avion peut donc se poser à des vitesses beucoup plus faibles. Si on ne cabre pas trop, il ne décroche pas. Comme je l'ai dit plus haut, c'est juste que la portance devient plus faible à mesure que sa vitesse diminue, et l'avion descent doucement. Ne pas hésiter à mettre un petit coup de gaz si on commence à descendre trop vite, en faisant attention au couple, ou à rendre un peu la main (diminuer le cabré)...

 

Il faut tirer quand même pas mal sur le manche parce que à basse vitesse l'avion répond mal, mais surtout ne pas chercher le décrochage. Parce que lorsque l'avion décroche, il n'a plus de portance, il tombe comme une pierre, et rebondi... Il faut imaginer un gros avion de ligne qui se pose : il ne décroche pas, il laisse juste chuter sa vitesse.

 

Conclusion : il faut arrondir un peu avant la piste pour être sûr de ne pas être trop court, ne pas être trop haut, laisser la vitesse diminuer lentement, et l'avion descendre tranquillement tout seul. Il faut garder en permanence le manche légèrement tiré pour garder le cabré, mais pas trop. Ça se sent assez bien avec un peu d'habitude. pas la peine de surveiller les cadrans en permanence. La grosse difficulter est de garder l'avion aligner avec la piste nez haut, alors qu'on voit rien devant. D'où l'intérêt d'ouvrir le cockpit pour passer la tête dehors et voir devant.

 

Bon, j'y arrive pas à tout les coups, ça se passe pas toujours bien, mais j'ai quand même un taux de réussite correcte (insuffisant probablement pour les standards de la VVS et de la Luftwaffe, sûrement...). Quand je me plante, c'est que je veux tout faire trop vite et que j'essaye alors que je suis mal aligné ou trop haut. Si tout va bien au moment de l'arrondi (bien aligné, pas trop haut...), ça passe toujours, sans exceptions.

Share this post


Link to post
Share on other sites

a mon avis c' est la vitesse qui est le plus en cause , on arrive souvent trop vite dans les jeux car on se rend moins compte de la vitesse qu' en réel donc se baser sur le badin au debut ensuite on s' adapte et on le fait par habitude , la seconde cause etant la mauvaise visibilité laterale pour se rendre compte de la hauteur  ( cela doit etre mieux sur un triple screen , la 3D aide peu etre un poil  ) .

 

 - déjà d' une avoir la bonne vitesse d' approche

 - poursuivre la décélération jusqu' a la finale en conservant un peu de gaz , suivre les instructions concernant les volets

 - faire le 3 points comme tres bien detaillé par Nonolem et ainsi eviter le decrochage

 

une fois qu' on a compris qu' on arrivait trop vite , plus de rebond , on peut meme atterrir sur le train principal sans 3 points.

Edited by sport02

Share this post


Link to post
Share on other sites

une astuce aussi c' est d' essayer en camera extérieure pour voir le comportement du zinc , c' est plus facile d' ou l' importance du visuel .

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je reviens juste du boulot et je découvre vos post à tous .... un grand grand merci pour le temps d'écrire ces quelques mots, et videos !

 

faudrait presque sortir ces derniers posts sur l'atterrissage dans un sujet spécifique.

 

Je vais, sous vos bons conseils, passer à la pratique maintenant ! et le coté " au feeling " de Nonolem me va bien si je réduis bien plus ma vitesse avant l'arrondi et le toucher de roue. 

Action et touche REC ! et encore merci.

je repost ici dès que je suis à 18/20 atterrissages réussis 

 

:biggrin:  :bye:

Share this post


Link to post
Share on other sites

il semble que tu es trop vite  , tu dois avoir encore  trop de portance , ça rajouté au rebond , l' avion ne demande qu' a repartir dans les airs .

 

il faut savoir qu' on a l' impression d' etre a l' arret lorsqu' on est a la bonne vitesse

Edited by sport02

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le premier est pas si mal. Il m'arrive de faire pire. Apparemment, la roulette n'était pas vérouillée...

 

Il me semble qu'effectivement, tu vas trop vite parce que ton avion n'est pas assez cabré. Ce n'est pas tout à fait un trois point que tu fais. Tes roues touchent alors que ta roulette est nettement au dessus du sol. Bien sur, le "trois points" parfait, c'est pas obligatoire pour bien réussir, mais il faut bien poser le coucou nez haut.

 

Les commandes sont toutes molles (même sans retour de force je le ressens), et l'avion ne lévera pas trop le nez même en tirant pas mal. En plus, les volets ont tendances à baisser le nez (et donnent une sacré portance à basse vitesse).

 

Faut pas hésiter à tirer plus fort (pas trop, trop quand même, mais plus), donc bien commencer l'arrondi très bas : l'avion descendra avant de décrocher. Est même tirer à fond juste avant de toucher, si on repère bien le moment.

 

Et effectivement, comme l'écrit Sport02, s'il te reste pas mal de portance quand tu touches, si la portance compense quasiment le poids, c'est normal que l'avion rebondisse comme une balle.

Share this post


Link to post
Share on other sites

franchement meme le premier c' est pas ça du tout , sans pretention c' est facile d' atterir une fois qu' on a compris mais il faut quand meme etre un minimum concentrer .

150km/h  au touché de roue pour ma part .

a verifier aussi le sens du vent surtout s' il est reglé fort .

Edited by sport02

Share this post


Link to post
Share on other sites

Disons que le premier est chanceux....

 

Comment je peux poster une track sur ce forum? Un bête fichier zip comme Snowniper?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci pour vos conseils, mais

pas plus de succès j'ai tout essayé ... 

si je m'en réfère au manuel original russe ça semblait beaucoup plus facile en vrai : ( p.m traduction approximative google + interprétation par mes soins elle aussi malheureusement approximative, mais j'ai recoupé avec le La 5 manuel en Anglais, et le Yak 3 manuel en français qui donnent des conseils similaires sauf phrases en rouge spécifiques à priori au lagg 3.

 

 

  119.  Maintenir la réduction de vitesse avant d'attaquer l'angle de descente --> OK 190 avant la descente

Commencer à réduire l'angle de descente vers 8 à 6 m ---> sur ce point là je commence peut être un peu haut j'ai verifié je commence souvent à 15 20 m trop tot.

alignement de l'avion avec la piste à pas plus de 1m de la piste.suivi d'une remontée du nez pour forcer l'avion à atterir lorsque vous êtes à 0,5m à 0,25 m --> ok ... plus facile à dire qu'à faire

Aligner l'avion nécessite des actions douces et proportionnés sur le manche  --> pas de commentaire

maintenir l'avion en planant au dessus du sol à 0,25m ( ? Ou 25° de volets ?) avec les volets fait rapidement perdre de la vitesse et rend facile l'atterrissage sur trois point --> c'est là ou je dis plus facile à priori en vrai que dans BOS.

Pour prévenir et empêcher les roues de rebondir, maintenir le manche ?sur un mouvement mesuré vers l'avant?

au moment du toucher.

Interdisez  vous les mouvement brusques et vigoureux sur le manche --> lapalissade

dans tous les cas pendant l'atterrissage ( sur les roues pour atterrissage trois points ) pour éviter les décrochages et rotations sur l'aile --> ouai ben ça je l'aurais deviné tout seul.

 

 

Bon donc pour conclure le manuel original n'apporte rien de neuf que je ne fais déjà à part peut être "Pour prévenir et empecher les roues de rebondir, maintenir le manche ?sur un mouvement mesuré vers l'avant?"  à tester.En gros,  Ce qui est dit c'est que si on s'y prend bien l'avion atterrit 'comme une fleur". Oui mais bon pour l'instant je n'ai pas ce résultat.

 

Je pense (quand même) que le problème vient de la modélisation des pneus basse pression censés mieux amortir l'atterrissage et le comportement "ressort" un peu trop ressort par rapport au réel des amortisseurs de train. enfin je déduis ça des différentes vidéos que j'ai faite.

 

Pour terminer pour ce soir, la video de requiem ne ressemble pas à un atterrissage 3 points et pourtant aucun rebond. il manque la donnée vitesse et volets pour peut être trouver la clef de la réussite ( il annonce 170 au toucher de roue), et surtout peut être que cette video a été faite à une époque ou les Mdv n'étaient pas tout à fait les même ?

 

sujet similaire sur le forum anglais ( mais sans donner de solution )

http://forum.il2sturmovik.com/topic/5354-success-ive-done-it/?do=findComment&comment=103771

"But speed and AoA are the keys here."  qu'est ce que c'est AoA angle de descente , angle of attack ?

 

Sport02 aurait tu une video de tes exploits en matière d'atterrissage ou quelques données sur la vitesse au toucher . Parce que 150 c'est ce qui est annoncé pour le Yak pour le Lag tout le monde parle de 170 ?

moi à 150 l'avion légèrement cabré est juste complètement incontrôlable en tangage et si j'arrive à le poser dans cette configuration il fait un tête à queue direct. 

Edited by snowsnipersnow_sniper

Share this post


Link to post
Share on other sites

je ferais un track  , mais ce n' est pas un probleme de modelisation de pneu ou quoi que ce soit , et comme j' ai déjà dit on peut meme se passer de 3 points .

 

il  existe des videos  de vrais atterrissages loupés avec des rebonds , c' est ce qui se passe lorsqu' on est pas dans les clous comme dans le jeu .

Share this post


Link to post
Share on other sites

En fait, il ne faut pas faire l'arrondi trop haut. C'est bien ce que dit le manuel : 0,5 m! Et ça, c'est probablement beaucoup plus difficile à estimer sur un simu qu'en vrai! Il faut prendre ses marques. Comme je l'ai déja écrit, quand je me loupe pas sur ce point, ça passe à tout les coups.

 

Faut arriver en légère descente pour bien voir la piste, avec un tout petit peu de gaz, puis tirer sur le manche et couper les gaz au bon moment. Après, tête à queue (sans dommages apparents) la plupart du temps, comme le N17 de RoF... Il y a un voyant ou une manette pour vérifier que la roulette est bien vérouilée?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le tête à queue, c'est quand on à trop réduit le "pas d'hélice"

Share this post


Link to post
Share on other sites

C6 tu préconises quoi pour le pas d'hélice  ? 2700tr/mn 2600 ? moins ? ou si je comprends bien ton post surtout pas moins de 2600 et plutot 2700 pour éviter le tête à queue ?

pour la roulette de queue, j'ai essayé shift L + G comme écrit dans les options de touches, je ne vois pas de différence même au roulage.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je n'ai pas cela en tête mais pour faire simple.....> Je réduit le "pas d'hélice" (je mets entre guillemets, parce que le terme pas d'hélice n'est pas exact sur les avions Russes) avant l'atterrissage (pour casser la vitesse bien entendu). je pose à 170 km/h environs...et après quelques secondes de roulage et avant de freiner, je remet le pas d'hélice (je te confirmerais le nb de tours minutes) et plus de têtes à queue après freinage et lorsque l'avion ralenti vraiment.

Attention!!!!!!!!!! le freinage intempestif peut également provoquer le tête à queue (en plus du risque de "cheval de bois") ....

 

je me demande si le fait d'être sur une piste en neige damée (donc, en principe, glissante) n'à pas été implémenté et que les têtes à queue peuvent aussi en être la conséquence??   RAMA, pourra peut être le confirmer? 

Edited by C6_Pips

Share this post


Link to post
Share on other sites

Apparemment, pour certain qui font les "malins ici" parce que pour eux c'est "trop facile" ont eu les même déboires à une époque :  ;-)  c'est plutôt rassurant.

 

http://www.checksix-forums.com/viewtopic.php?f=437&t=185739&start=25   :P

avec le lien du manuel La-5FN ( 1944) en français

le La 5 étant une version proche du lagg avec un moteur différent, pas étonnant que la procédure marche aussi pour le lagg

 

maintenir 200 en descente mini, full flap commencer l'arrondi à 6 8 m pour aligner horizontalement l'appareil, tirer le manche vers soi de telle manière que à mesure que la terre se rapproche il soit complètement en arrière, (gently) pour un 3 point ou simili 3 points. à priori l'atterrissage selon même méthode mais volet non completement déployé est possible

 

donc reste à éclaircir

-volet complet ou partiel

- Rpm pas d'hélice ( impact sur le tête à queue )

- verrouillage ou pas de la roulette de queue

- confirmation de la vitesse au toucher de roue

- moment ou on coupe complètement les gazs

 

post-23169-0-55744600-1404893185_thumb.png

post-23169-0-08872500-1404893192_thumb.png

 

merci à Rama (si possible) de couper ce Thread en deux, le titre n'étant pas approprié à la deuxième partie traitant des déboires de l'atterrissage en lagg 3

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour éviter le tête à queue une fois posé, il faut maintenir 1600 tours minutes avec la pression d'admission. Laisse la manette rpm à 2600 pendant toute la phase d'atterissage, jusqu'à l'arret complet. Une fois posé il faut laisser un filet de gaz pour ne pas descendre en dessous de 1600rpm. Si tu coupes totalement les gaz une fois posé, tu passeras sous les 1600 tours minutes et tête à queue assuré (couple du moteur j'imagine).

 

Pour ce qui est de scinder le thread, on se demande qui a commencé la discussion ici... :sleep:;)

 

++

Share this post


Link to post
Share on other sites

@ snowsnipernow_sniper.................je ne sais pas à qui tu fais allusion quand tu parles de ceux qui font les malins...

 

Une chose est sûre....oui, on en à tous bavés au début.........oui, on à tous choisi (ou presque tous) un squad pour suivre l'instruction de pilote....et même maintenant sur BOS, on en chie encore un peu pour les attéros......concentration, concentration, suivi des procédures et SURTOUT pas de précipitation !!!!!  bien prendre le temps de faire le circuit d'atterrissage et s'y prendre large afin de bien préparer la phase finale!!!!! ;) 

 

N'en déplaise à certains dont je ne citerais le nom par charité chrétienne.....ben oui, sur BOS on atterri comme dans la vraie vie (en plus dur, puisque sans les sensations du réel) .pas comme dans tous les autres simu (IL-2, CLODO, j'en passe et des meilleurs) ou les atterrissages étaient réglés en une heure d'apprentissage.....voilà !!!  

Edited by C6_Pips

Share this post


Link to post
Share on other sites

OK, comme pour le N17, garder un peu de gaz pour pas pivoter. Je pensais qu'il y avait un problème avec le vérouillage de la roulette.

Share this post


Link to post
Share on other sites

j'adore les gens qui te parlent de mauvaise modélisation alors qu'ils n'ont jamais mis le cul dans un avion et qu'ils en ont encore moins posés un !

 

Bref déjà il faut prendre en compte que le La5 n'a pas de verrouillage de roulette de queue ! C'est comme ca et c'est historique ... tout comme sur le Pe2 ces avions étaient dotés de roulettes auto-directionnelle 

 

Bref j'ai quelques heures de vols sur mon carnet de vol et j'en ai notamment quelques unes sur un avion Russe à train classique de 360 ch (j'admets que ca n'a rien à voir avec les LaGG et autre La5 mais bon déjà ça change d'un DR400-120) et l'atterrissage c'est quelques chose sur lequel on passe quand même pas mal de temps en réel. On fait beaucoup de tour de piste car il faut en bouffé pour que ca rentre et qu'on s'habitue à prendre les bons repères. 

La majorité des rebonds à l'atterrissage c'est soit une vitesse trop rapide, soit une mauvaise pente mais aussi un mauvais arrondi. Il faut donc bien travailler ces aspects.

 

Un bon moyen pour s'améliorer, c'est de faire des tracks de tout tes atterrissages, et de les regarder en vue externe notamment. 

Edited by PB0_Foxy

Share this post


Link to post
Share on other sites

j'adore les gens qui te parlent de mauvaise modélisation alors qu'ils n'ont jamais mis le cul dans un avion et qu'ils en ont encore moins posés un !

 

 

Il n'y à rien qui m'agace plus que cela, moi aussi!!!!  l'autre soir, on à eu une espèce d'énergumène qui est venu nous expliquer sur TS (alors, que nous étions sur ROF) que BOS était de la merde parce que ..............patati patata le 109 de BOS il tournait moins bien que celui de CLODO .........j'en passe et des meilleures.......

 

Les gars!!!! vous n'avez pas mieux à faire????   surtout si vous avez moins de 25 ans et que vous êtes célibataires???    Hein  ??? ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites

sinon à la question sur l'AoA oui c'est l'angle d'attaque ce qui correspond en français à l'angle d'incidence

http://fr.wikipedia.org/wiki/Incidence_(a%C3%A9rodynamique)

 

decroch1.jpg

 

Pour t'aider, je viens de faire 3 track avec le La5, ils ne sont pas parfait loin de la, mais ça t'aidera peut être 

La5-atterrisage.zip

 

Bien faire attention après l’atterrissage, à freiner par à coup et le pédalier dans l'axe ! Le frein différentiel est très efficace et est surement la principale cause de cheval de bois avec cet avion !

(Je simplifie car on pourrait aussi parler du CG qui est en arrière des trains)

Il faut aussi prendre en compte l'inertie lors du roulage à basse vitesse. Lorsque l'avion commence à partir à droite il faut déjà remettre du palo à gauche. Bref anticiper tout le temps.

 

Edit: damned je viens de voir que c'est sur le LaGG3 que tu as du mal !

je suis bon pour retourner faire des tracks  :wacko:

 

Edit 2 : voila je t'ai fait un track d’atterrissage en LaGG3 

LaGG3 - atterrisage.zip

Edited by PB0_Foxy

Share this post


Link to post
Share on other sites

merci pour tout et à tous  pour ces Eléments : si avec tout ça on y arrive pas ....

 

 

 

j'adore les gens qui te parlent de mauvaise modélisation alors qu'ils n'ont jamais mis le cul dans un avion et qu'ils en ont encore moins posés un !

 

Il faut aussi être compréhensif dans les 2 sens, Lorsque on a pas encore eu la chance de voler en vrai, même sur un robin ou même un ulm, et encore moins sur un avion russe, il faut bien admettre que sans Référenciel ou autre expérience réelle, autre que les sims, fsx, IL2 premier du nom Etc ..., il est normal de ce poser des questions, par rapport à ce qu'on connait ou avons connu.

Le coté ressenti réaliste des choses est relatif dans ce cas. Et il est normal que cela interroge. Et il y aura d'autres vagues de nouveaux arrivant qui se reposeront les même questions, et qui vous agacerons encore. 

Mais il faut bien noter que dans ce contexte l'avis de vrai pilotes, est forcément important est indispensable et  est le plus crédible. A ceux ci de faire preuve de tolérance et compréhension auprès des simmers sans expérience aéronautique réelle (mais néanmoins passionnés) pour faire encore et encore de la pédagogie ( d'ou l'idée du thread dédié sur lequel vous pourrez renvoyer les personnes qui ont des doutes ou interrogations )

Enfin une modélisation reste bien un modèle de représentation jamais totalement parfait. Mais la question n'est pas de couper les cheveux en 4, mais bien de savoir si globalement on y est ou pas.

 

Donc la bonne piste est de créer un Thread " pourquoi BOS est considéré comme la simu la plus réaliste" et mettre dedans tous les liens nécessaires ( video des effets de sol sur les ailes, différents posts avec des interrogations sur le caractère fidèle historiquement et réaliste" tels que celui là, etc etc et pouvoir ainsi informer facilement les gens qui peuvent nuire de manière non objective à la réputation de cette simu.

Rien ne se décrète, ou est interdit comme avis dans l'absolu, il faut juste expliquer un peu, et conclure objectivement pour que le curieux qui cherche un sujet trouve réponse et se fasse sa propre vérité.

 

Sur l'aspect Réel et différences avec la sim d'une manière générale, et référence visuelle, et pilotage au feeling ( ressenti de l'avion, des efforts des vibrations, etc ..ou encore pilotage au derrière comme certain disent.)

bref sur l'aspect qui nous manque dans les sims toute autant réalistes qu'elle soient. Le seul moyen de compenser ce manque

est soit de compenser par des réactions simulables telles retours de forces, telles HUD pour l'accès à certaines données telle que la hauteur réelle, etc ....ou comme vous dites , la video replay.

on a pas encore les siège à retour de force ... Quels sont vos conseils sur ces points ? réglages du Retour deforce, tolérance de HUD pour lisibilité des jauges , investissement dans plusieurs écrans ou une TV en guise de moniteur ....

 

Pour info le titre du thread c'est Rama qui l'a fait après s'être un peu emporté sur mes premiers posts, qui manquaient de "peut être" et de pincettes et assurément de tact.

 

Quand à ce que tu cites C6pips le gars qui n'y connait rien, qui vient sur un TS autre, et qui descend en live le sujet c'est juste pénible et fatiguant et ça fait beaucoup de tord.

Au même titre que les avis tous faits sur Clod qui n'a quand même plus rien a voir avec l'original aujourd'hui.

( mais là aussi certainement par manque de références de pilotage réel). J'ai l'impression que le travail de correction est soigné, depuis les derniers patchs, et les performances et comportements de chaque avions ont été plusieurs fois corrigés pour coller aux perf réelles. ce travail là, fait par des bénévoles, je ne peux juste pas admettre qu'on le respecte pas. Dans mon référentiel, piloter les avions CLOD avec les patchs, semble coller à un certain réalisme (relatif à mon ignorance du pilotage réel )de comportement en sortant le sujet atterrissage on est d'accord.

 

Bon je retourne à mes tours de piste et encore merci pour vos apports et partage. :bye: et pour les vidéos Foxy. ;-)

Edited by snowsnipersnow_sniper

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je ne mets pas en doute les qualités de CLODO que je possède d'ailleurs!!!  ce qui est agaçant, ce sont les comparaisons sur les modèles de vols ....ça fait 15 ans bientôt que je dois me les farcir sur les forums et cela fait longtemps que je trouve cela fatiguant... 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Apparemment, pour certain qui font les "malins ici" parce que pour eux c'est "trop facile" ont eu les même déboires à une époque :  ;-)  c'est plutôt rassurant.

 

 

 

 

 

j' ai précisé " une fois qu' on a compris " .

 

sinon c' est sûr que ça n' a rien a voir avec cod

freeflight.2014-07-09_16-44-14_01.zip

Edited by sport02

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je comprends tout à fait ton point de vue Sniper.

C'est juste que quand on a aucune expérience aéronautique réel, on ne peux pas vraiment se permettre d'aller mettre en gras que le problème vient de la modélisation des pneus ou des amortisseurs.

 

Les dev's ont eu accès aux pilotes de différents avions Russes restauré et ont pu eux même faire des vols ...

En guise de rappel, les différents dev' update qui en ont parlés

 

 

 

 

 

 

Il y a des sous titres en anglais dispo pour aider

Share this post


Link to post
Share on other sites

sport 02, 

 

il manque le fichier trk dans ton zip non ? merci en tout cas pour cette video. c'est un lagg3 ce coup ci. parce que le la5 j'y arrive sans bobos , c'est bien le lagg qui pose soucis en ce qui me concerne.

 

p.m : suite à ta remarque :  vivement le temps ou j'aurais enfin compris.  :biggrin:  ;)  :lol:

Share this post


Link to post
Share on other sites

je ne parviens pas a afficher la vitesse en hud pour le replay , mais je suis trop bas limite decrochage .

lag3.zip

Edited by sport02

Share this post


Link to post
Share on other sites

Lorsque on a pas encore eu la chance de voler en vrai, même sur un robin ou même un ulm, et encore moins sur un avion russe, il faut bien admettre que sans Référenciel ou autre expérience réelle, autre que les sims, fsx, IL2 premier du nom Etc ..., il est normal de ce poser des questions, par rapport à ce qu'on connait ou avons connu.

Tout le monde se pose des questions sur tout et a des avis sur tout. Mais il est parfois possible de réaliser qu'on a pas forcément les connaissances ou l'expérience pour juger de quelque chose.

Si tu n'a pas volé en vrai, tu peux éventuellement comparer des performances chiffrées entre avions du jeu et documents techniques, par contre tu n'a pas l'expérience pour juger d'un "ressenti" de vol.

 

D'ailleurs même chez ceux qui ont une expérience de pilotage IRL, il existe de grosses différences de "feeling" de pilotage. Et deux vrais pilotes pourront éventuellement juger le même avion de façon complètement différente, l'un le trouvant "piègeux", l'autre "précis et incisif". C'est ce qui fait que certains pilotes sont capable d'effectuer des évolutions inaccessibles à d'autres. Le pilotage extrême est plus un art qu'une science.

Les expériences de vols de RoF et BoS sont encore très loin d'être "réalistes", dans le sens ou en aucun cas elles te permettent d'espérer savoir piloter l'avion équivalent en vrai.... par contre, elles sont suffisamment avancées pour exiger un apprentissage de l'utilisation des commandes pour maitriser les appareils du jeu, et ce relativement en accord avec les manuels de vol des dits avions. C'est ça qui rend les modèles de vol "crédibles".

Share this post


Link to post
Share on other sites

Sport02 Parfait ton track atterrissage de lag 3 ( post 35 ) ! je suis bluffé par la "suspension" au raz du sol à 40 cm du sol avec les micros ajustements. pas de doute tu la tiens la technique ! et sans rebonds !   Ta vidéo est un parfait exemple et comme le dit Rama c'est juste un ART. ( notamment l'équilibre avant décrochage )

merci encore, je n'ai plus qu'à en prendre de la graine. ! 

Pour la deuxième video, je vois pas trop le rapport, même si elle est bien agréable à regarder  :biggrin: 
 

 

 

 

Les expériences de vols de RoF et BoS sont encore très loin d'être "réalistes", dans le sens ou en aucun cas elles te permettent d'espérer savoir piloter l'avion équivalent en vrai.... par contre, elles sont suffisamment avancées pour exiger un apprentissage de l'utilisation des commandes pour maîtriser les appareils du jeu, et ce relativement en accord avec les manuels de vol des dits avions. C'est ça qui rend les modèles de vol "crédibles".

 

Il serait juste inconscient et irrésponsable de croire à une quelconque compétence de vol, après une maitrise relative dans un simu. Je suis bien d'accord.

mais le Fun et le plaisir de la simu c'est quand même bien d'avoir l'illusion que ....ce qui devient du coup excitant et fait une bonne sim. J'ai déjà eu plus d'une fois mes battements de coeur qui s'affole limite en panique, juste parce que je suis (enfin) super bien positionné dans les 6 d'un 109, pour un tir fatal, et là le stress fait que je loupe mon coup. C'est ça aussi une bonne sim savoir créer l'émotion et les poils qui se dressent.  ça apporte à la crédibilité et  l'impression de réalisme.

merci d'avoir scinder les 2 sujets.

Share this post


Link to post
Share on other sites

pour ce qui du ressenti de l' avion avec le corps  il pourrait y avoir ça

 

https://www.youtube.com/watch?v=c_Hi2fv4Lv8#t=33

 

 

 

initialement crée pour la simu auto ,

sur un forum sim auto j' avais posé la question au concepteur concernant son application eventuelle en simu avion car  je trouvais que l' utilisation de la bille était tres dificile a part la regarder tout le temps , et voici sa reponse :

 

" Au mois de mai nous avons retravaille les simulations de vol, en particulier FSX.
D'abord nous avons refait les profils, et mis sur le site un profil par avion disponible dans Flight Simulator X (23 au total).
Ensuite nous avons mis au point un generateur de vibrations qui produit des vibrations realistes correspondant a la situation de l'avion a partir
d'enregistrements de vibrations reelles (faites avec un accelerometre).
Vibrations de roulement sur la piste, vibrations du moteur variant selon le regime, vibrations de turbulences selon la variation du vent.
Cela permet d'ameliorer nettement l'immersion dans la plupart des simus aeriennes qui en general ne modelisent pas les vibrations.

Cette video a ete faite avant l'ajout des vibrations. On sent tout ce que fait le corps de l'avion, rotations, decrochage, acceleration, freinage, vent de travers, turbulences. 

 

 Nous allons bientot ajouter le support pour DCS world.  "

 

sans compter qu' a la base le système agit en fonction des accélérations , les vibrations qu' il évoque n' etant qu' un ajout , et sa reponse concernant la bille :

 

" Oui quand le virage est mal synchronise et la bille se deplace, on ressent une acceleration laterale et a l'inverse, quand la bille est au milieu, on ne ressent rien lateralement, les hotesses marchent droit smile.gif.
Je crois que comme pour iRacing avec la glisse, je vais travailler les forces pour mieux reveler cette acceleration laterale. "

Share this post


Link to post
Share on other sites

pour ce qui du ressenti de l' avion avec le corps  il pourrait y avoir ça

ca a l'air pas maL. Ca coute combien ce truc?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Sign in to follow this  

×
×
  • Create New...