Jump to content
Sign in to follow this  
Rama

LaGG-3 - Procédures de pilotage

Recommended Posts

Ce post est une traduction (corrigée et arrangée) du briefing de la première mission du LaGG-3 dans le jeu.

Il pourra servir de base à un manuel de pilotage et à l'établissement de check-lists.

De mon point de vue, il est incomplet et manque de précision dans certaines phases critiques.... mais je pense qu'il pourra quand même être utile.

 

Listes des procédures du LaGG-3

Démarrage du moteur et warm-up
• Réglez le mélange sur « plein riche » (levier à fond vers l'arrière).
• Fermer les radiateurs d'eau et d'huile (levier à fond vers l'arrière).
• Réglez la commande de régime moteur sur « Coarse » (levier à fond vers l'arrière).
• Régler la commande des gaz au plus bas.
• Démarrer le moteur et attendre que le fonctionnement du moteur se stabilise à bas régime .
• Le régime moteur pour la mise en température pendant la période hivernale doit se situer entre 900 et 1200 RPM, la température normale du liquide de refroidissement doit atteindre 60 ° C est n’est pas liée à la température d'huile.
• Testez le fonctionnement des freins pendant le roulage en appuyant sur l'embrayage de frein et augmentant lentement les gaz, garder la queue de l'avion en position basse. L’avion doit commencer à se déplacer avec un régime affiché de 1850-1900 RPM, après le test réduisez les gaz et freinez.

Décollage
• Ouvrez à fond les radiateurs d’eau et d'huile.
• Réglez la commande de régime moteur sur «Fine» (levier à fond vers l'avant).
• Vous pouvez utiliser 15° à 20° de volets en position basse pour raccourcir la course au décollage.
• Assurez-vous que la piste est claire avant de rouler.
• Augmentez progressivement les gaz jusqu’à la position maximale.
• En roulant, gardez votre ligne droite au palo et effectuez un décollage avec la queue légèrement abaissée.
• Mettez du palonnier à gauche pour contrer la tendance de l’avion à pivoter vers la droite. Avec une augmentation des gaz rapide et la queue levée – la tendance de l’avion de partir en à lacet à droite est plus violente.
• Lors du décollage par vent de travers, l’avion va avoir tendance à placer le nez dans le vent.
• Pour accélérer en ligne droite, vérifier sa direction en visant un point de référence juste à gauche du viseur.
• L’avion décolle à environ 180/190 km/h. Ne forcez pas un décollage à des vitesses inférieures, les surfaces de contrôles ne seront pas efficaces et vous vous exposerez à des rebonds.
• Après le décollage, vous pourrez rentrer les volets à partir de 250 km/h et 100m/sol. Stabilisez la vitesse en montée initiale à 270 km/h.
• Rentrez votre train d’atterrissage et contrôlez avec des indicateurs lumineux du poste de pilotage et faite une double vérification avec les indicateurs mécaniques sur les ailes.

Montée
• La vitesse de montée optimale est de 270 km/h à 2550-2700 RPM en fonction des températures d'eau et d'huile.
• Au dessus de 4000m baissez votre vitesse de montée par incrément de 10km/h, tous les 1000m d'altitude.
• La température maximale de l'eau est de 110 ° C. Encas de surchauffe du moteur, baissez le régime à 2300 tr/mn et augmentez votre vitesse de montée.
• Les températures recommandée d’eau et d'huile se situe entre 90°C et 100°C.
• Enclenchez le deuxième étage du compresseur au dessus de 2000m.
• Lors de la montée, vous pouvez appauvrir le mélange au dessus de 3000m.

Le vol en palier
• Pour la transition entre la montée et le vol en palier effectuez les manip suivantes:
     * réglez la vitesse avec la manette des gaz, sans chuter en dessous de 250 km/h,
     * ajustez le régime moteur; si la vitesse chute augmentez les gaz.
• Pour passer d’une croisière à basse vitesse à une croisière haute vitesse :
    * mettre le mélange sur « plein riche »,
    * ajustez le régime moteur au régime désiré,
    * une fois le régime réglé, augmentez les gaz pour atteindre la vitesse désirée.
• En cas de combat et pour atteindre les vitesses maximales :
     * mettre le mélange sur « plein riche »,
     * ajustez le régime moteur à 2650-2700 tr/mn, pour toutes les altitudes,
     * ajustez les volets de radiateurs en position «airflow» (position centrale des leviers),
     * dans le cas d’une altitude supérieure à 2000m enclenchez le deuxième étage du compresseur.
• Pour les vols de routine, de convoyage, pour économiser du carburant en transition vers les zones de combat et autres, suivre les recommandations suivantes: tr/mn à 1700, vitesses indiqué: à 5000m - 280 km/h, au-dessus de 5000m - 270 km/h.

Descente et atterrissage
• Avant une approche tout réduit, réglez le régime moteur sur 2600 tr/mn pour rendre un éventuel Touch and Go plus facile en cas de remise des gaz après une tentative avortée d'atterrissage.
• La vitesse minimale train sorti est de 250 à 260 km/h, de 210 à 220 km/h avec 60° de volets sortis, la vitesse minimale tout réduit avec les volets sortis à 60 ° est de 200 km/h.
• Vous devez toujours être conscient du fait que pendant les manœuvres le LaGG-3 dégrade fortement sa vitesse et la regagne ensuite très lentement.
• Pendant l'approche, avant le dernier virage, sortez le train avec une vitesse de 300 à 320 km/h. La pente de descente est beaucoup plus forte avec les volets sortis.
• Une éventuelle décision de remise de gaz doit se faire à une hauteur minimale de 50m. Si une telle décision est prise, remettez doucement les gaz et maintenez la vitesse au-dessus de 250 km/h, rentrez les volets à une hauteur de 100m à 150m.
• Une approche correcte est essentielle pour atterrir en toute sécurité, enchainez les étapes suivantes en approche d'atterrissage avec un LaGG-3:
     * Après l’approche en vent arrière et le virage de base, faite une étape de base perpendiculaire à la finale,
     * Corrigez vos paramètres de vol (2a) pendant l’étape de base,
     * Au sortir du dernier virage, alignez-vous votre finale sur la piste,
     * En finale, lors des corrections de trajectoire, n’inclinez pas l’avion de plus de 45° (gauche ou droite).
• Gardez votre vitesse au manche (vers 210 km/h) avant l’arrondi final, commencez votre arrondi à une hauteur de 6 à 8m.
• En fin d’arrondi, la hauteur du palier final de doit pas être supérieure à 1m, et se stabiliser vers 0,5 – 0,25m.
     * La mise en palier doit être contrôlée par un mouvement lent du manche. L’avion avec les volets sortis perd sa vitesse rapidement et effectue un atterrissage trois points.
• Si le palier s’effectue trop haut, il est interdit de pousser manche vers. Dans ce cas - maintenez la position du manche fixe et laissez l’avion perdre de l’altitude.
• Il est interdit de tirer violement sur le manche (pour un atterrissage trois points) quelque soit la situation, car cela peut provoquer un rebond ou le décrochage d’une aile.
• Ne freinez qu'une fois l’atterrissage réalisé, roulette de queue au sol, manche tiré à fond et l’avion roulant aligné sur la piste (la distance estimée avant freinage est d’1/3 de la distance d’atterrissage).
• Ne pas appliquer brutalement des freins ou du palo, pour éviter les brusques changement de direction et le cheval de bois. Un atterrissage sur la neige requiers un usage précautionneux des freins.

 

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ah, oui, très intéressant en français dans le texte pour les "ceusses" qui n'entravent que dalle dans la langue de Shakespeare !!!

Merci bien pour ce "manuel incomplet".

DAN

Share this post


Link to post
Share on other sites

merci trais utile, je suis preneur de toute info en Français . je vais peu etre arreter de m envoyer dans le décors au  decolage. lol

Share this post


Link to post
Share on other sites

T'inquiètes, moi c'est plutôt à l'atterrissage que j'envoie à la ferraille !!!

En réalité, j'aurais été viré rapidos du groupe du NN avec ce handicap ....

DAN

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci Rama. Z'avez essayé le décollage et l'atterrissage de nuit ? C'est vraiment top, au décollage la tour tire une fusée éclairante et à l'atterrissage aussi. C'est pratique pour voir la piste sur laquelle on doit atterrir  :biggrin:.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci Rama

 

Dans la procédure de décollage,  quand tu écrit: "• Réglez la commande de régime moteur sur «Fine» (levier à fond vers l'avant)."  Tu ne voulais pas plutôt parler de la manette de Pas d'hélice ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est ça vous parlez de la même chose et sauf méprise de ma part sur le laag on sélectionne avec la manette une vitesse de rotation par minute qu'un automatisme tente de maintenir en réglant le pas d'hélice correspondant au régime choisi.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Si j'ose une comparaison avec CLODO et le Bf-109 E par exemple, au plus grand pas (d'hélice), tu auras beau mettre plein gaz, l'avion ne bougera pas!!! hors, là sur BOS, même avec le pas ouvert à fond (donc grand pas), l'avion avance et plutôt fort même (je trouve)

 

Il y à donc un truc que je pige pas

Edited by C6_Pips

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est pas une mise en drapeau, du coup ça brasse "dans le vide"?

Si tu parles de CLODO...non, ce n'est pas une mise en drapeau....c'est la procédure normale de démarrage...il faut régler le pas d'hélice à un niveau suffisant pour faire avancer l'avion et ensuite le faire décoller (si mes souvenirs sont bons, à l'horloge de bord, ça doit être du 10h45 ou quelque chose comme cela...pour une puissance optimum)

 

Ce qui me surprends, c'est que sur le Lagg même en position "grand pas" l'hélice tracte quand même (et pas qu'un peu) ce qui ne devrait pas être le cas , en principe.

 

Voilà!!! maintenant, c'est peut être une spécificité du lagg ....nous verrons lorsque le BF-109 sera disponible....nous pourrons faire la comparaison..

Share this post


Link to post
Share on other sites
Dans la procédure de décollage,  quand tu écrit: "• Réglez la commande de régime moteur sur «Fine» (levier à fond vers l'avant)."  Tu ne voulais pas plutôt parler de la manette de Pas d'hélice ?

Non, je veux bien parler de la manette de commande du régime moteur (en langage aviation moderne, on parle de d'affichage du régime)

Le LaGG, comme la plupart des avions utilisant une hélice à pas variable (avec quelques exceptions dont le Bf109), n'est pas équipé d'une commande directe de pas (mécanique ou électrique comme sur le Bf109), mais d'un CSP, soit d'une hélice à vitesse (régime) constant, lequel régime est réglé par un vérin actionné par ledit levier dont je parle.

 

L'utilisation de cette manette permet donc de régler le régime moteur... autant l'appeler par son nom.

 

Pour indication, Les seuls cas de figure ou ce n'est pas le cas sont au sol, quand l'avion n'a pas encore une vitesse air permettant au mécanisme de régulation de fournir une vitesse constante, parce qu'il est alors limité par une butée (haute ou basse), ou quand la vitesse air de l'avion est trop grande (piqué haute vitesse), ce qui amène aussi le mécanisme en butée. dans ces cas le régime n'est pas constant.

 

 

Voilà!!! maintenant, c'est peut être une spécificité du lagg ....nous verrons lorsque le BF-109 sera disponible....nous pourrons faire la comparaison..

Non, ce n'est pas uns spécificité du LaGG, c'est un cas général pour tous les avions équipé d'un CSP (soit la grande majorité des avions à hélice à pas variable)

 

Le 109 est en cas à part, ou la commande de pas hélice est directe (électrique), et commandée soit directement par un levier, soit automatiquement par un automate (Kommandogerät).

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pips, sur LaGG, comme dit précédemment, la manette règle la valeur RPM. La "constant speed unit" règlera le pas de l'hélice en conséquence pour tenir au mieux ce RPM. La manette "pas d'hélice" ne commande donc pas directement le pas de l'hélice.

 

Grilled! :happy:

Edited by PA-Sniv

Share this post


Link to post
Share on other sites

parfait!!!!comme cela je me coucherais moins bête ce soir!!! et le simulateur est d'autant plus "précis" et "excitant"!!

 

Maintenant , je comprends tout à fait la différence de réaction entre le 109 et cet appareil "classique".......

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ai appliqué la procédure hier soir, et du coup, c'est vachement sympa et rend le piaf moins difficile à cornaker. Merci

Share this post


Link to post
Share on other sites

Et pour ceux qui voudraient voler "comme dans le manuel", voilà la traduction des consignes de gestion moteur dans le manuel d'origine du piou-piou:

 

Pour démarrer:

 

Compresseur, position plein arrière (1er étage).

Mélange, position plein arrière (plein riche).

Manette régime moteur, position plein avant (couple minimum, tr/mn maximal si la manette des gaz est poussée).

Manette des gaz, position plein arrière (ralenti).

Radiateur d’eau, position plein arrière (volets clos).

Radiateur d’huile, position plein arrière (volets clos).

 

 

Après démarrage:

 

Compresseur, position plein arrière (1er étage).

Mélange, position médiane (réglage pour une altitude <3000m).

Manette régime moteur, position plein avant (couple minimum, tr/mn maximal si la manette des gaz est poussée).

Manette des gaz, position plein arrière (ralenti).

Radiateur d’eau, position plein arrière (volets clos).

Radiateur d’huile, position plein arrière (volets clos).

 

 

Pendant que le moteur chauffe / roulage:

 

Compresseur, position plein arrière (1er étage).

Mélange, position médiane (réglage pour une altitude <3000m).

Manette régime moteur, position plein avant (couple minimum, tr/mn maximal si la manette des gaz est poussée).

Manette des gaz, ce qui est nécéssaire.

Radiateur d’eau, position plein avant (volets ouverts).

Radiateur d’huile, position plein avant (volets ouverts).

 

 

Décollage:

 

Compresseur, position plein arrière (1er étage).

Mélange, position médiane (réglage pour une altitude <3000m).

Manette régime moteur, position plein avant (tr/mn maximal, qui doivent se stabiliser à 2700 tr/mn).

Manette des gaz, poussée au maximum « normal » (première butée), Mais la puissance additionnelle maximale (manette poussée à fond) est autorisée pour le décollage si nécessaire (pas de limite de temps indiquée dans le manuel).

Radiateur d’eau, position plein avant (volets ouverts).

Radiateur d’huile, position plein avant (volets ouverts).

 

 

Montée initiale:

 

Compresseur, position plein arrière (1er étage).

Mélange, position médiane (réglage pour une altitude <3000m, sauf si les échappements moteur fument, dans ce cas, appauvrir le mélange, quelque soit l’altitude)

Manette régime moteur, position plein avant (2700 tr/mn). Valeurs recommandées pour les températures d’eau et d’huile : 90-100°C, baisser le régime moteur à 2550 tr/mn si températures dépassées. Ne pas permettre aux températures de dépasser 110°C, en cas de surchauffe, réduire les tr/mn à 2300 et augmenter la vitesse en montée (réduire l’angle)).

Manette des gaz, poussée au maximum « normal » (première butée).

Radiateur d’eau, position plein avant (volets ouverts).

Radiateur d’huile, position plein avant (volets ouverts).

 

 

Montée normale au-dessus de 3000m:

 

Compresseur, position plein avant (Deuxième étage).

Mélange, pousser doucement la manette pendant la montée (Appauvrir le Mélange) en adaptant sa position pour garder la pression d’admission au maximum possible, sauf si les échappements fument, dans ce cas, appauvrir plus.

Manette régime moteur, position plein avant (2700 tr/mn). Valeurs recommandées pour les températures d’eau et d’huile : 90-100°C, baisser le régime moteur à 2550 tr/mn si températures dépassées. Ne pas permettre aux températures de dépasser 110°C, en cas de surchauffe, réduire les tr/mn à 2300 et augmenter la vitesse en montée (réduire l’angle)).

Manette des gaz, poussée au maximum « normal » (première butée).

Radiateur d’eau, position plein avant (volets ouverts).

Radiateur d’huile, position plein avant (volets ouverts).

 

 

Vol en palier, patrouille, etc. :

 

Compresseur, position plein avant au-dessus de 3000m (Deuxième étage).

Mélange, au dessus de 1000m appauvrir le mélange pour réduire la consommation.

Manette régime moteur, réduire à 1700 tr/mn.

Manette des gaz, ce qu’il faut pour maintenir la vitesse (au-dessous de 5000m 280km/h, au-dessus de 5000m 270 km/h).

Radiateur d’eau, régler pour maintenir la température dans la plage 90-100°C.

Radiateur d’huile, régler pour maintenir la température dans la plage 90-100°C.

 

 

En combat :

 

Compresseur, la position plein avant est acceptable au-dessus 2000m (Deuxième étage), position plein arrière en dessous de 2000m (1er étage).

Mélange, position médiane, sauf si les échappements moteurs fument, dans ce cas, appauvrir le mélange.

Manette régime moteur, position plein avant (2700 tr/mn).

Manette des gaz, ce qui est nécessaire, y compris la puissance additionnelle maximale si nécessaire (pas de limite de temps indiquée dans le manuel).

Radiateur d’eau, fermer ce qu’il faut pour réduire la trainée mais garder la température en dessous de 110°C.

Radiateur d’huile, fermer ce qu’il faut pour réduire la trainée mais garder la température en dessous de 110°C.

 

 

Approche et atterrissage :

 

Compresseur, position plein arrière (1er étage).

Mélange, position médiane (réglage pour une altitude <3000m).

Manette régime moteur, position plein avant (2700 tr/mn).

Manette des gaz, ce qu’il faut pour maintenir la vitesse requise.

Radiateur d’eau, position plein avant (volets ouverts).

Radiateur d’huile, position plein avant (volets ouverts).

 

 

Coupure moteur :

 

Compresseur, position plein arrière (1er étage).

Manette régime moteur, position plein avant.

Manette des gaz, position plein arrière au ralenti pendant deux à trois minutes jusqu’à ce que la température d’eau passe en dessous de 90°C.

Radiateur d’eau, position plein avant (volets ouverts).

Radiateur d’huile, position plein avant (volets ouverts).

Mélange, position plein avant (étouffer) pour éteindre le moteur.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this  

×