Jump to content
Sign in to follow this  
CCG_Pips

Yak 1b comment dire??????????

Recommended Posts

:biggrin:  :biggrin: :biggrin:  :biggrin:  :biggrin:  :biggrin:  :biggrin:  :biggrin:  :biggrin:  :biggrin:  :biggrin:  :biggrin:  :biggrin:  :biggrin:  :biggrin:  :biggrin:

 

 

Désolé, je ne trouve pas comment décrire autrement ma première impression !!!!!!!!!

 

 

En gros, ma petite fille de 3 ans devrait pouvoir l'utiliser en full real sans aucun soucis ...!!  Et je prédis une avalanche ou mieux, un Tsunami de larmes en provenance des pleureuses de Germanie !! (les pilotes de chasse, s'entend)

 

 

1 Taxiage..........facile et par rapport au 109 de la GROSSE RIGOLADE (avec accent Allemand svp)

 

2/ décollage.............une main sur le joystick, l'autre avec un verre de Vodka !!!

 

3/ Vol et manœuvres................a un moment donné, je me suis demandé si il allait bien vouloir décrocher !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! :lol:  :lol:  :lol:  

 

4/Atterrissage................une main sur le joystick l'autre dans le nez (oui, j'avais un truc qui me gênait).......

 

Voilà en gros .............

 

Alors, c'est sûr, je n'ai jamais piloté de Yak 1b en réalité ...............mais franchement, la différence de comportement entre les lui et les autres est assez ...................euuuhhh!!!   étonnante !!!....oui étonnante ...c'est bien le mot

 

 

A peluche à bord de mon Ju-8......................euuuhhh  de ma cible de ball trap !!!

Share this post


Link to post
Share on other sites

pour le roulage  on a même plus a gérer la roulette de queue ce qui facilite d' autant les choses .

Share this post


Link to post
Share on other sites

Alors, c'est sûr, je n'ai jamais piloté de Yak 1b en réalité ...............mais franchement, la différence de comportement entre les lui et les autres est assez ...................euuuhhh!!!   étonnante !!!....oui étonnante ...c'est bien le mot

 

Je m'y connais pas assez en FM/datas etc pour juger si le Yak-1b est fidèle à ce qu'il était en réalité donc peut-être que son comportement en jeu est faux, peut-être pas, j'en sais rien!

 

Mais je suppose que si certains As Soviétiques en 1943 refusaient les Yak-7/Yak-9 qu'on leur proposait pour pouvoir garder leur Yak-1b... c'est qu'il devait y avoir une bonne raison et qu'en effet le 1b était bon ^^

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je ne fais pas partie des "aficionados" des disputes sur les mdv. J'ai juste réagis " a froid" après un premier essai de la bête.

 

Ces derniers temps, j'avais même du mal à taxier ou atterrir sur JU-87 !!!!  quelle ne fut pas ma surprise de découvrir qu'à la première prise en main, cet avion était tout simplement un "joujou" et qu'il ne me refusait rien!!!

 

Alors, entre dire qu'il est fidèle et dire que c'est un "joujou" de jeu d'arcade .....je ne peux rien certifier et en fait je m'en tape un peu....

 

Toujours est il que je trouve qu'il y à une énorme différence entre le maniement de cet avion et TOUS LES autres avions du jeu......

 

A tel point d'ailleurs, que je suis ressorti de la mission pour aller contrôler que mes settings n'étaient pas en "débutant/facile" ..........c'est dire...

 

Après, je ne suis pas un chasseur (plutôt bomber) donc, voler sur Yak-1b sera pour moi, un passe-temps, tout au plus ......

 

Par contre, je pense qu'on ne va pas tarder à voir les chasseurs Germaniques Pleurer toutes les larmes de leurs corps.....Because que le YAK-1b , ben il tourne pratiquement à angle droit !!!!!!!!!.....Qu'il ne décroche jamais (ou presque) et qu'il est très rapide !!!!

 

Sincèrement , je pense qu'il y à quelque part, une erreur de programmation ......pas possible qu'un avion, un vrai, puisse voler comme cela .... ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je ne fais pas partie des "aficionados" des disputes sur les mdv. J'ai juste réagis " a froid" après un premier essai de la bête.

 

Ces derniers temps, j'avais même du mal à taxier ou atterrir sur JU-87 !!!!  quelle ne fut pas ma surprise de découvrir qu'à la première prise en main, cet avion était tout simplement un "joujou" et qu'il ne me refusait rien!!!

 

Alors, entre dire qu'il est fidèle et dire que c'est un "joujou" de jeu d'arcade .....je ne peux rien certifier et en fait je m'en tape un peu....

 

Toujours est il que je trouve qu'il y à une énorme différence entre le maniement de cet avion et TOUS LES autres avions du jeu......

 

A tel point d'ailleurs, que je suis ressorti de la mission pour aller contrôler que mes settings n'étaient pas en "débutant/facile" ..........c'est dire...

 

Après, je ne suis pas un chasseur (plutôt bomber) donc, voler sur Yak-1b sera pour moi, un passe-temps, tout au plus ......

 

Par contre, je pense qu'on ne va pas tarder à voir les chasseurs Germaniques Pleurer toutes les larmes de leurs corps.....Because que le YAK-1b , ben il tourne pratiquement à angle droit !!!!!!!!!.....Qu'il ne décroche jamais (ou presque) et qu'il est très rapide !!!!

 

Sincèrement , je pense qu'il y à quelque part, une erreur de programmation ......pas possible qu'un avion, un vrai, puisse voler comme cela .... ;)

 

Bon je répète que je n'en sais rien, peut-être que oui il y a erreur de programmation, peut-être que non

 

Mais pour ce qui est du taxi déjà, la facilité vient du système de la roulette de queue qui avait été amélioré à l'époque par les Russes.

Pour ce nouveau système la roulette est directement contrôlée par le palonnier, chose qui est absente sur le Yak-1 où la roulette de queue est libre de tourner comme elle veut (elle peut seulement être bloquée ou débloquée, mais on ne peut pas la contrôler)

Si tu tournes ton palo vers la droite, ta roulette de queue se déverrouille et tourne instantanément vers la droite. Même chose à gauche.

Et pour reverrouiller la roulette, il suffit d'avancer un peu en ayant le palo au centre, la roulette se reverrouille en quelques mètres.

= taxi laaaaargement plus simple que sur le Yak-1 grâce à ce système... et que sur beaucoup d'avions en général, vu qu'il ne nécessite pas l'utilisation de freins différentiels et autres système plus compliqués

 

 

Après le Yak-1b était considéré comme un avion facile à prendre en main par les débutants et très permissif quant à d'éventuelles erreurs de pilotage une fois en vol... ce qui était plutôt bien pour eux car pour rappel les pilotes Russes pendant les années 1941-1942 étaient envoyés au combat avec 10-15h de formation seulement... contre environ 80h pour les pilotes Allemands!

(Pour l'anecdote d'ailleurs au début de la guerre les pilotes Russes étaient envoyés au combat sans avoir JAMAIS tiré une seule cartouche... pendant leur formation, soit leurs avions n'étaient pas chargés, soit ils avaient l'interdiction formelle de tirer, dans le but d'économiser les munitions...)

 

 

Donc FM correct/à peu près correct/complètement foireux, j'en sais fichtrement rien, mais globalement son comportement ne me choque pas trop... ça on devrait bientôt le savoir avec tous les maniaques des FM qui traînent sur le forum international ^^

 

ça reste comparable au Yak-1 mais en mieux, ce qui colle assez bien à la définition du Yak-1b en fait :P

Edited by -IRRE-Centx

Share this post


Link to post
Share on other sites

"Tourne à angle droit", tu exagères un peu, Pips...

 

Il ne décroche pas facilement en virage, mais il ne me semble pas que son rayon de virage soit bien inférieur à celui du Yak 1.

 

C'est effectivement un avion "facile" qui pardonne beaucoup, mais c'est un peu piégeux pour des novices : on peut avoir tendance à le manœuvrer trop serré et à trop faire chuter sa vitesse, et ainsi à en faire une cible facile...

 

Sinon, à l'énergie, il est bien sûr meilleur que le Yak 1, mais pas tant que ça il me semble, à ce que j'ai pu voir rapidement.

Share this post


Link to post
Share on other sites

@Nonolem....

 

Comme je l'ai dit, je ne ferais pas partie d'une éventuelle bagarres sur le modèle de vol de cet oiseau (ou d'un autre d'ailleurs)....encore une fois, ma réaction est à chaud, 2 minutes après un premier vol.

 

Après, nous avons fait un test comparatif hier soir avec Obélix et UF_Yogi sur le serveur Vercingétorix et tes (mes) conclusions sont confirmées:

 

1/ Taxiage bien plus facile (c'est le moins qu'on puisse dire)....mais expliqué par cette histoire de roulette de queue

 

2/ décollage facile mais, là c'est subjectif ( pas de vent de travers ....donc.....)

 

3/ En vol, c'est très clair et constaté "in live"....il tourne mieux il est plus manœuvrant, plus rapide et garde mieux son énergie ................un pilote expérimenté et bon en tir en déflexion va faire des ravages !!!!

 

au contraire, les Allemands, pourront s'en tirer face à un pilote débutant ou peu expérimenté ..........le boom and zoom va devenir la règle absolue et intangible sur les serveurs de dog ......

 

4/ atterrissage beaucoup plus facile qu'avec pas mal d'autres avions ......3 atterrissages ....3 atterrissages réussis ......cela faisait belle lurette que ça ne m'étais pas arrivé !!!!   :biggrin:

 

En gros, je dirais que je me suis un peu emporté et qu'au final il répond peut être (probablement) au réelle valeur de cet avion .............mais que sur le serveur dog, quoiqu'on en dise ça va encore faire des vagues .......préparez vous à compter les points!!!

 

Les acharnés des poins, médailles en chocolat et autre gadget en tous genres vont basculer sur le Yak-1b fissa !!!! ;)

Edited by Pips

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ai repris un peu de lecture sur le sujet

 

Le yak-1b est plus rapide de 10à 15km/h, grimpe à 5000m plus rapidement (près de 40s de moins), tourne mieux (18/19s pour un 360° au lieu de 19/20s), est plus léger ( de l'ordre de 50/60kg) qu'un Yak-1 et en plus le ré armement  des flingues sur fait sur le manche et plus sur les poignée devant le pilote (les russes ont copié le système allemand du Bf109) .

 

le truc le plus étrange, est qu'il faut au 30% de gaz pour faire avancer le Yak-1 (moteur démarré, avion statique) contre 10/15% pour le Yak-1. Certes la roulette de queue couplée au gouvernail (comme le P-40) est rudement pour le taxiage mais là sur ce soup je ne vois pas.

 

Petite séance hier entre Pips, Yogi et moi, bin le Yak-1b semble plus "facile" que nos Yak-1

 

Pour les reste, il est vachement beau, on a une super visi et j'ai hâte d'avoir le template pour faire de jolies skins

Share this post


Link to post
Share on other sites

N'empêche on sent que les ingénieurs Russes ont réfléchi quand ils ont fait les améliorations du 1b

 

Le meilleur exemple étant les jauges d'essence dans les ailes, sur le 1b on n'a plus besoin de se lever dans son cockpit ou d'ouvrir sa verrière pour les consulter, suffit de se pencher un peu et on les voit ^^

Petit détail, mais tellement plus pratique!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pis la manette du pas d'hélice à côté de la manette des gaz, d'un coup d'oeil on voit où on en est... etc

 

Plus ergonomique donc!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour moi, c'est simple, le Yak-1B tiens plus du Yak-3 que du Yak-1 (le Yak-9 étant la même chose avec des options) et comme dit pips, on va voir arriver des as soviétiques avec le même ratio de victoires par heure que les meilleurs allemands...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour moi, c'est simple, le Yak-1B tiens plus du Yak-3 que du Yak-1 (le Yak-9 étant la même chose avec des options) et comme dit pips, on va voir arriver des as soviétiques avec le même ratio de victoires par heure que les meilleurs allemands...

 

+1 ;)

 

 

"Tourne à angle droit", tu exagères un peu, Pips...

 

Oui, bien entendu que j’exagérais mais c'était pour appuyer le trait concernant son aisance dans les virages ;) 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour moi, c'est simple, le Yak-1B tiens plus du Yak-3 que du Yak-1 (le Yak-9 étant la même chose avec des options) et comme dit pips, on va voir arriver des as soviétiques avec le même ratio de victoires par heure que les meilleurs allemands...

Le yak 3 etant un yak1 allégé ça colle :)

 

Si vous aviez un FM du genre sur un spit .... Personne ne pleurerais....

 

Hors les seuls pilotes a avoir volé en operation sur les deux sont ceux du neu neu (apres guerre sur le spit) et de ce que je me souviens de mes lectures leur jugement sur ces appareils était sans appel ... Le yak était clairement superieur (la comparaison portait sur le yak 3 ) en tout point au spit, sauf au dessus de 4-5k.

 

Ça défrise nos oreilles occidentales, mais il faut se rappeler que beaucoup de nos lectures ou données sur cette période ont été copieusement biaisées après guerre par le prisme de la guerre froide.

 

Pour ce qui est des ratios.... j espere que personne ici n essaye de comparer les ratio online aux ratios historiques ... Parceque ça frise le ridicule. Pas sur que j ai besoin d expliquer en quoi le niveau d entrainement , l absence de peur, de fatigue liée aux G ou tout simplement le fait qu en vrai on n apprend pas de la mort :) , rend toute comparaison impossible.

 

Les pilotes qui volent rouge dans BOS depuis 2 ans sont habitués a jouer en condition de desavantage de vitesse et d altitude (les deux avantages clefs je le rappelle d un engagement aerien).... Alors quand on leur met entre le main un appareil un poil plus performant que les précédents .... Ben oui .... Ça devient des tueurs :)

 

Je vole beaucoup plus bleu depuis quelques mois, et j avoue là c est un peu dur avec les 1b en face, mais ceci dit en etant prudent .... Ben comme avant l avantage de vitesse et de taux de monté est toujours coté 109 , et on peut engager et desengager a volonté, le 1b n'a rien changé a ça :)

 

EDIT : pour le taux de virage j avoue le 1b et le F4 sont censés avoir seulement 1 ou 2 seconde de difference au temps au tour ... Et en jeu on a plus l impression que la difference est beaucoup plus importante..... Que sera le zero de battle of Midway ? :P

 

(désolé pour les fautes .... J ecris de mon smartphone (

 

S !

Edited by LAL_Trinkof

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour ce qui est des ratios.... j espere que personne ici n essaye de comparer les ratio online aux ratios historiques ... Parceque ça frise le ridicule. Pas sur que j ai besoin d expliquer en quoi le niveau d entrainement , l absence de peur, de fatigue liée aux G ou tout simplement le fait qu en vrai on n apprend pas de la mort :) , rend toute comparaison impossible.

 

 

Et tu peux rajouter à la liste des choses pas simulables en jeu et qui expliquent pourquoi on ne retrouve pas les ratios historiques de la Luftwaffe en jeu:

- outre le facteur de la formation des nouveaux pilotes, l'expérience apportée par les pilotes plus anciens. Les Allemands en 1941 ont déjà deux années de guerre dans les pattes, de nombreux As etc... en 1941 la VVS a quoi?

Une maigre participation en Espagne, l'expérience de la guerre Russo-Finlandaise (3800 avions Russes contre 130 avions Finlandais...), l'invasion de l'Europe de l'Est où il n'y a quasiment pas eu de résistance? Comparé à la campagne de France ou la bataille d'Angleterre c'est ridicule...

- l'absence de radio sur 90% des avions Russes en 41-42, qui était un handicap MASSIF pour la VVS à l'époque contre les hordes de 109 coordonnés par radio, compensé en jeu par le tchat/teamspeak

- les tactiques imposées par la chaîne de commandement, les pilotes Russes étaient littéralement envoyés à l'abattoir en masse, alors que les Allemands avaient pour ordre de préserver leurs ailiers en priorité...

- la simplification de pas mal de commandes (il est largement plus facile d'appuyer sur un bouton du clavier au chaud devant son ordi pour régler son radiateur que de tourner une molette potentiellement un peu grippée dans un cockpit de Yak par -15°C...)

- le facteur émotionnel, savoir que le He-111 isolé que tu croises sur le serveur va bomber une position virtuelle d'artillerie n'est en rien comparable avec le fait de croiser une formation de He-111 qui va peut-être larguer ses bombes sur le quartier de la ville d'à côté où vivent ta femme et tes gosses. Dans le premier cas tu t'en branles royalement, dans le deuxième cas tu stresses, tu paniques et tu prends des décisions irréfléchies.

- le fait qu'historiquement une grosse partie des pilotes Russes volaient en 41-42 sur des épaves (vieux modèles de I-16, voir même I-153 et I-15...) et non sur des Yaks "dernier cri" comme le font la plupart des joueurs sur BoS

 

 

Tu retires tous ces facteurs et paf tu obtiens des ratios de victoires VVS/Luftwaffe similaires en jeu, là où historiquement en 41-42 la LW écrasait la VVS...

 

 

 

Et je confirme qu'un 109 utilisé avec prudence (= comme dans la vraie vie où t'as pas intérêt à faire une connerie sinon tu crèves) éclate littéralement un Yak-1b, les bons pilotes de 109 qui le jouent sérieusement (je prends l'exemple de certains que l'on peut croiser sur le serveur Random Expert par exemple) n'ont absolument aucun problème à contrer le 1b... 

Edited by -IRRE-Centx

Share this post


Link to post
Share on other sites

le truc le plus étrange, est qu'il faut au 30% de gaz pour faire avancer le Yak-1 (moteur démarré, avion statique) contre 10/15% pour le Yak-1. Certes la roulette de queue couplée au gouvernail (comme le P-40) est rudement pour le taxiage mais là sur ce soup je ne vois pas.

 

C'est peut-être dû à la nouvelle hélice !!?? Elle est en effet différente de celle du Yak 1 série 66 (ou 69, je sais plus). Cela expliquerait que le 1b décolle mieux et plus vite que le 1 tout court.

 

Le 1b est mieux profilé et c'est pourquoi il doit moins dégrader son énergie en virage.

Faut aussi rappeler que le 1b à été en service jusqu'à la fin 1944, et quand on voit l'évolution des appareils, on est en droit de se demander s'il n'était pas un excellent appareil dès le départ. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ah ben, si il était comme cela dès fin 41................seule l'explication du niveau d'expérience des pilotes allemands face aux pilotes Soviétiques pourra expliquer que les Russes  n'aient pas gagné la guerre dès 1942!!!!!!!!!! ;)

Edited by Pips

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il est totalement impossible de comparer l'expérience du joueur de simu (quelque soit le simu et son niveau de "réalisme") et celle d'un pilote réel en condition de combat aérien mission de guerre.

Je sais bien que cela chagrinera les joueurs en recherche "d'immersion", mais ce qu'ils vivent n'a rien à voir avec la réalité, qui a disparu avec la période correspondante, dont on ne peut au mieux avoir quelques impressions fugasses au travers de la lecture de quelques livres sur la période... impression très probablement à 100000 lieues du ressenti des pilotes de l'époque. La simu de combat aérien n'est qu'un jeu.

 

Et même si on se restreint au pilotage, piloter en fauteuil de bureau n'a rien à voir avec piloter en vrai. La pratique virtuelle n'est qu'une approche très théorique de la réalité.

Essayez juste d'imaginer qu'on vous amène devant un vrai FW ou un Yak et qu'on vous dise: "vas-y, il est à toi, tu peux décoller".... combien y en a-t-il qui seraient assez cinglés pour relever le défi?

 

Désolé de jouer les rabat-joie....

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il est totalement impossible de comparer l'expérience du joueur de simu (quelque soit le simu et son niveau de "réalisme") et celle d'un pilote réel en condition de combat aérien mission de guerre.

Je sais bien que cela chagrinera les joueurs en recherche "d'immersion", mais ce qu'ils vivent n'a rien à voir avec la réalité, qui a disparu avec la période correspondante, dont on ne peut au mieux avoir quelques impressions fugasses au travers de la lecture de quelques livres sur la période... impression très probablement à 100000 lieues du ressenti des pilotes de l'époque. La simu de combat aérien n'est qu'un jeu.

 

Et même si on se restreint au pilotage, piloter en fauteuil de bureau n'a rien à voir avec piloter en vrai. La pratique virtuelle n'est qu'une approche très théorique de la réalité.

Essayez juste d'imaginer qu'on vous amène devant un vrai FW ou un Yak et qu'on vous dise: "vas-y, il est à toi, tu peux décoller".... combien y en a-t-il qui seraient assez cinglés pour relever le défi?

 

Désolé de jouer les rabat-joie....

 

Pas du tout choqué ;)

 

C'est, en gros ce que dit -IRRE-Centx un peu plus haut et c'est clairement ainsi que nous devons le voir !!!

 

Par contre et c'est là que réside tout le problème d'un simulateur plus ou moins "réaliste" ........comment concilier le réalisme d'un vol avec la vraie vie, qui, elle, est totalement impossible à reproduire...

 

Dans le cas qui nous intéresse (le jeu lui même), pas de pilote débutant avec 2 heures de vol au compteur, pas de stress devant le risque de mourir, pas de mains frigorifiées par le gel et les températures extrêmes (ou à l'inverse, la chaleur excessive d'un cockpit l'Eté) ...etc.....etc.....etc...

 

Il en résulte que ce qui faisait, dans la vraie vie de 1941-1942, l'équilibre entre les qualité de cet appareil et l'expérience, le courage, la valeur au combat etc....des pilotes , disparaît presque totalement puisqu'en dehors de qualité de tireurs de certains de nos amis, le reste n'est plus là ....

Edited by Pips

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il est totalement impossible de comparer l'expérience du joueur de simu (quelque soit le simu et son niveau de "réalisme") et celle d'un pilote réel en condition de combat aérien mission de guerre.

Je sais bien que cela chagrinera les joueurs en recherche "d'immersion", mais ce qu'ils vivent n'a rien à voir avec la réalité, qui a disparu avec la période correspondante, dont on ne peut au mieux avoir quelques impressions fugasses au travers de la lecture de quelques livres sur la période... impression très probablement à 100000 lieues du ressenti des pilotes de l'époque. La simu de combat aérien n'est qu'un jeu.

 

Et même si on se restreint au pilotage, piloter en fauteuil de bureau n'a rien à voir avec piloter en vrai. La pratique virtuelle n'est qu'une approche très théorique de la réalité.

Essayez juste d'imaginer qu'on vous amène devant un vrai FW ou un Yak et qu'on vous dise: "vas-y, il est à toi, tu peux décoller".... combien y en a-t-il qui seraient assez cinglés pour relever le défi?

 

Désolé de jouer les rabat-joie....

+1

Quand t'est devant l'avion , ton approche de la chose change du tout au tout...

 

https://www.flickr.com/photos/132311475@N06/30991150841/in/dateposted-friend/

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est une des raisons qui mon poussé à effectuer un baptême de voltige en T6 l'année dernière, comparer mes sensations du virtuel avec le réel. (voir mon avatar)

 

Et je n'ai pas été dessus, je confirme que c'est le jour et la nuit !

 

J'ai même pu prendre le manche quelques minutes (sauf le palonnier, pas fou Jean Baptiste Salis), bref le pied !

 

Alors, tant que le vol est resté pépère, en palier et en large virage,  je me suis fais la réflexion: Tiens, c'est presque aussi facile que dans mon simu ! 

Mais du moment ou j'ai commencer à tirer et pousser sur le manche, les lois de la gravité mon vite rappelé à l'ordre !

 

J'ai vite compris ce qui m'attendais une fois les commandes repassé à Baptiste !

 

J'ai passé le reste du vol à me battre contre les effets des G positifs et négatif tout en essayant  de me concentrer sur ma position dans l'espace.

 

Les 10 mn de voltige mon physiquement éprouvé et j'en suis sortie rincé et un peu pâle aussi...

 

Il est donc bien inutile de vouloir comparer nos petits jeux de simulation avec le réel même si le but de toute simulation est de s'en rapprocher le plus possible ou du moins de l'idée que l'on s'en fait...

 

Pour ça j'attend beaucoup de la VR qui, je l'espère, se démocratisera assez dans les années à venir,  pour nous permettre de plonger un peu plus dans notre hobby favoris.

 

Néanmoins, depuis cette expérience, j'éprouve encore plus de respect pour tous ces hommes qui ont combattu dans cette arme.

Edited by Pollux
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est une des raisons qui mon poussé à effectuer un baptême de voltige en T6 l'année dernière, comparer mes sensations du virtuel avec le réel. (voir mon avatar)

 

Et je n'ai pas été dessus, je confirme que c'est le jour et la nuit !

 

J'ai même pu prendre le manche quelques minutes (sauf le palonnier, pas fou Jean Baptiste Salis), bref le pied !

 

Alors, tant que le vol est resté pépère, en palier et en large virage,  je me suis fais la réflexion: Tiens, c'est presque aussi facile que dans mon simu ! 

Mais du moment ou j'ai commencer à tirer et pousser sur le manche, les lois de la gravité mon vite rappelé à l'ordre !

 

J'ai vite compris ce qui m'attendais une fois les commandes repassé à Baptiste !

 

J'ai passé le reste du vol à me battre contre les effets des G positifs et négatif tout en essayant  de me concentrer sur ma position dans l'espace.

 

Les 10 mn de voltige mon physiquement éprouvé et j'en suis sortie rincé et un peu pâle aussi...

 

Il est donc bien inutile de vouloir comparer nos petits jeux de simulation avec le réel même si le but de toute simulation est de s'en rapprocher le plus possible ou du moins de l'idée que l'on s'en fait...

 

Pour ça j'attend beaucoup de la VR qui, je l'espère, se démocratisera assez dans les années à venir,  pour nous permettre de plonger un peu plus dans notre hobby favoris.

 

Néanmoins, depuis cette expérience, j'éprouve encore plus de respect pour tous ces hommes qui ont combattu dans cette arme.

Hello

J'ai fait également une séance de voltige en Cap 10.

Le pilote , voyant que j’encaissait (j'ai un petit brevet)s'est lâché un peu....

Pour partager , je peux vous donner un point de comparaison : prenez le pire des manèges moderne , le plus brutal...et multipliez par deux .

4,5G positifs , c'est un peu dur , mais plutôt agréable...par contre 3G négatifs c'est l'horreur , vous croyez que la tête va exploser et vous priez pour que ça s'arrête !

J'en suis toujours a me demander comment le pilote gardais ses repères lors d'un tonneau déclenché (c'est extrêmement rapide et brutal)...

En revanche les retournements (tu monte à la verticale , accroché à l'hélice jusqu’à peux plus , puis demi tour au palonnier et tu refonce vers le sol a la verticale , puis rétablissement à 200m sol à 4.5G) , c'est le super pied !

Juste pour partager mes sensations vécues...toujours est il que depuis , j'ai le plus grand respect pour les pilotes de voltige "open" qui prennent jusqu'a 9G , soit bien plus que dans les avions de chasse modernes qui sont limités (je crois qu'en cas d'urgence les pilotes peuvent outrepasser)

Je suis sortis un peu palot quand même...

 

Ci dessous une photo de cap 10 et d'un Yak (voltige open hallucinante , feuille morte et tout le toutim ) que j'ai faite .

https://www.flickr.com/photos/132311475@N06/29534777491/in/dateposted-friend/

https://www.flickr.com/photos/132311475@N06/29615533535/in/dateposted-friend/

 

Alors pour en revenir au réalisme du jeu...j'ai fait une mission en I16 , je l'aime bien , facile à décoller et a poser . Attaque de véhicules au sol. Les Messerschmitt sont arrivés...j'en avait un au cul , a 400m environ , j'ai entamé un virage à 4G au moins...je pouvais le voir en me retournant dans le cockpit...et alors que j'allais changer de manoeuve , il a tiré une courte rafale , a 400m , donc , sous 5G pour avoir un tir forcément déflectif... il m'a tué sur le coup !Irréel .

P... ils sont costaud les AI , probablement bien plus que les vrais as allemand qui tiraient généralement très près a ce que je sache...

 

My two cents comme ils disent...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ma séance de voltige à sans doute été bien moins violente que la tienne (le T6 n'étant pas vraiment fait pour ça) mais je confirme pour les effets des G.

 

Autant les G positif m'ont parue contrôlable par la respiration et la contractions des abdos, autant les G négatif mon retourné l'estomac sans pouvoir faire quoique ce soit...  :wacko:

Ma seul expérience aérienne se résumant en un baptême pépère en ULM et un autre en hélico... :happy:

 

 

Concernant les IA, bah ça reste des IA comme dans beaucoup de jeu, donc forcement pas toujours crédible.

 

Rien ne vos l'affrontement entre humain consentant. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est peut-être dû à la nouvelle hélice !!?? Elle est en effet différente de celle du Yak 1 série 66 (ou 69, je sais plus). Cela expliquerait que le 1b décolle mieux et plus vite que le 1 tout court.

 

Le 1b est mieux profilé et c'est pourquoi il doit moins dégrader son énergie en virage.

Faut aussi rappeler que le 1b à été en service jusqu'à la fin 1944, et quand on voit l'évolution des appareils, on est en droit de se demander s'il n'était pas un excellent appareil dès le départ. 

Confirmé par BlackSix récemment. La nouvelle hélice permet au moteur à prendre sa vitesse de rotation maximale (2700t tours) au sol dès 80km/h alors que celle du 69 ne le pouvait pas avant le décollage. D'où un décollage plus rapide et un taxiage à 10% au lieu de 30%.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Confirmé par BlackSix récemment. La nouvelle hélice permet au moteur à prendre sa vitesse de rotation maximale (2700t tours) au sol dès 80km/h alors que celle du 69 ne le pouvait pas avant le décollage. D'où un décollage plus rapide et un taxiage à 10% au lieu de 30%.

Ceci explique cela

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est une des raisons qui mon poussé à effectuer un baptême de voltige en T6 l'année dernière, comparer mes sensations du virtuel avec le réel. (voir mon avatar)

 

Et je n'ai pas été dessus, je confirme que c'est le jour et la nuit !

 

J'ai même pu prendre le manche quelques minutes (sauf le palonnier, pas fou Jean Baptiste Salis), bref le pied !

 

Alors, tant que le vol est resté pépère, en palier et en large virage,  je me suis fais la réflexion: Tiens, c'est presque aussi facile que dans mon simu ! 

Mais du moment ou j'ai commencer à tirer et pousser sur le manche, les lois de la gravité mon vite rappelé à l'ordre !

 

J'ai vite compris ce qui m'attendais une fois les commandes repassé à Baptiste !

 

J'ai passé le reste du vol à me battre contre les effets des G positifs et négatif tout en essayant  de me concentrer sur ma position dans l'espace.

 

Les 10 mn de voltige mon physiquement éprouvé et j'en suis sortie rincé et un peu pâle aussi...

 

Il est donc bien inutile de vouloir comparer nos petits jeux de simulation avec le réel même si le but de toute simulation est de s'en rapprocher le plus possible ou du moins de l'idée que l'on s'en fait...

 

Pour ça j'attend beaucoup de la VR qui, je l'espère, se démocratisera assez dans les années à venir,  pour nous permettre de plonger un peu plus dans notre hobby favoris.

 

Néanmoins, depuis cette expérience, j'éprouve encore plus de respect pour tous ces hommes qui ont combattu dans cette arme.

Entièrement d'accord avec toi, j'ai pu voler en T6 et en Spit, et dans nos simu/jeux n'avons pas les sensations physiques, parfois les rendus visuels...mais on est très loin d'un vol réel et c'est normal. D'ailleurs après avoir volé dedans il m'a fallu plusieurs longs jours pour rejouer..

Share this post


Link to post
Share on other sites

sans vouloir minorer la difficulté " physique " de piloter ces appareils , c' est aussi une question d' entrainement de l' organisme a ces forces , même si la fatigue reste .

Edited by sport02

Share this post


Link to post
Share on other sites

Effectivement, la difficulté du pilotage réel n'est pas que physique, qui n'intervient que dans les évolutions à fort facteur de charge.

 

Mais restreignons nous à du pilotage basique, faire un tour de piste par exemple. Posez-vous la question sur cette situation: on vous offre la possibilité de faire un tour de piste en solo sur un vrai warbird, quelle sera votre réaction?

A moins d'avoir réellement piloté des machines similaire en comportement, ça doit forcément faire peur.... sauf si on est inconscient...

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Effectivement, la difficulté du pilotage réel n'est pas que physique, qui n'intervient que dans les évolutions à fort facteur de charge.

 

Mais restreignons nous à du pilotage basique, faire un tour de piste par exemple. Posez-vous la question sur cette situation: on vous offre la possibilité de faire un tour de piste en solo sur un vrai warbird, quelle sera votre réaction?

A moins d'avoir réellement piloté des machines similaire en comportement, ça doit forcément faire peur.... sauf si on est inconscient...

Lol je me vois devant un Thud´ ou un Ligtning... "les clefs en main", une paire de mecanos prets a assister... la bestiole prete a l´emploi...

NOPE! NOPE NOPE NOPE!

Je cours plus vite que Bolt vers la sortie de l´aeroport.

Share this post


Link to post
Share on other sites

d' un autre côté imaginons être seul au monde face à une de ces machines  ,ne serions nous pas tenté d' essayer quelque chose ?

je crois que oui .

Share this post


Link to post
Share on other sites

ben alors je veux avoir les manuels...
car tout seul au monde, (post apocalyptique... avec les centrales nucleaires qui flanchent etc) je ne puis m´imaginer une mort plus attirante que de me suicider en Spit, SBD, T6...quoi que ce soit.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this  

×
×
  • Create New...