Jump to content
PB0_Foxy

système de refroidissement du Bf109

Recommended Posts

J'ai posté l'explication de ce système sur le forum Anglais, alors je me suis dit pourquoi ne pas le mettre ici aussi !

 

Introduction :

Le passage du Bf109-E au F à amené de très nombreux changements et améliorations ! Avec l'arrivée du DB601-E et dans le but de gagner en performance aérodynamique le circuit de refroidissement à été totalement repensé.

Voici les changements les plus importants entre ces 2 versions !

  • Le seul et unique réservoir qui était situé derrière le cone d'hélice a été remplacé par 2 réservoirs de plus petite taille monté de chaque coté du moteur
  • Les radiateurs ont été allongés et sont moins épais afin de réduire la trainée ! Les tuyauteries d'arrivée et de sortie de liquide de refroidissement ont été installées du même coté afin de faciliter les opérations de maintenance.
  • Sur certains appareils (curieusement il apparait que ce n'est jamais devenu standard) une vanne d'isolation à été placé sur chaque tuyauterie d'alimentation du radiateur afin éventuellement d'isolé un radiateur endommagé en combat. Les avions équipés de ces vannes étaient très prisés dans les escadrilles !

Il est a noté que le circuit de refroidissement adopté sur le F ne changera plus beaucoup par la suite.

 

Diagrame :

f_coolant.plan.jpg

 

 

Description sommaire :

 

 

En bas à droite du cockpit se trouve la seule et unique commande concernant le circuit de refroidissement et ses radiateurs

Ce bouton à 4 positions :

  • Zu (fermé)
  • Auf (ouvert)
  • Ruhe (verrouillé à la position actuelle)
  • Autom (réglage automatique)

radiateur.jpg

 

La chaleur générée par le moteur est dissipée dans le flux d'air à l'aide de 2 radiateurs situé sous chaque emplanture d'aile.

Le flux d'air frais est contrôlé par 2 vérins hydraulique qui détermine la position d'un volet d'entrée et de 2 volets de sortie.

Tout ces volets, sont contrôlés par un sélecteur à 4 positions régler manuellement par le pilote. Les 2 volets de sortie bougent en concordance avec les volets de bord de fuite.

La commande à donc 4 positions ! "Auf", volets plein ouvert, "Zu" volets plein fermé, "Ruhe" volets verrouillés à leur position actuelles et "Autom".
Lorsque les volets de radiateurs sont en positions fermé et que les volets de bord de fuite sont rentrés, les volets de radiateurs restent légèrement entrouvert afin de maintenir un flux d'air minimum au travers des radiateurs.
La position Autom assure un réglage automatique des volets de radiateurs grâce à un thermostat. Ce thermostat est installé sur la tuyauterie de sortie du moteur et régule en temps normal la température aux environ de 80/85 °C.
Aux environs de 110 °C, le liquide de refroidissement peut être amené à bouillir. Le circuit de refroidissement continue de fonctionner mais avec une pression plus élevée. Cette pression est maintenu dans des valeurs raisonnable grâce à une soupape de surpression qui s'actionne lorsque la pression du circuit atteint environ 1 bar.
Dans ce cas, le liquide de refroidissement évacué par la soupape de surpression est évacué à l'extérieur juste au dessus des pipes d'échappement sur le coté droit du moteur. Ainsi le liquide se vaporise immédiatement et indique de manière concrète au pilote que son moteur vient de subir une surchauffe
 
Indication au cockpit :
L'indication est assuré par une jauge à double indication. En temps normal, c'est jauge indique la température du liquide de refroidissement mais si on appuie sur le bouton poussoir situé juste au dessus et qu'on le maintient alors on affiche la température du circuit d'huile
radiateur_indication.jpg
 
 
 
Fonctionnement des volets de radiateurs :
Commençons par une vue en coupe du système :
f_airflow.jpg
 
f-k_coolant.flap.plan.jpg
 
Comme écrit plus haut, dans le cadre de la refonte complète du Bf109 avec l'arrivé du Friedrich, un nouveau système de refroidissement à été introduit.
Comme vous pouvez le voir sur les diagrammes ci dessus, les ingénieurs de Messerschmitt ont conçus un systèmes de volets interconnectés afin de généré le moins de traînée possible tout en ayant le meilleur rendement de refroidissement possible. Le 'Boundary Layer" permet à un flux d'air frais de continuellement passer au dessus du radiateur. Ceci est une particularité du Friedrich et sera abandonné sur le Gustav.
 
Au final, à cause de la maigre capacité de refroidissement des radiateurs au sol, et du au fait qu'il y avait une certaine latence avec la fonction automatique, les pilotes utilisaient généralement lorsqu'ils étaient au sol et pendant le roulage la position "Auf" ( volets plein ouvert) 
 
 
Vous voilà désormais un peu mieux informés sur le circuit de refroidissement du F4 !  :)

 

  • Upvote 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

très informatif.

Merci beaucoup

Share this post


Link to post
Share on other sites

+1, merci.

Une question peut-être idiote? Est t'il vrai que le flux d'air évacué générait une petite poussée qui compensait la trainée de ces radiateurs?? Je crois avoir lu ça quelque part...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Est t'il vrai que le flux d'air évacué générait une petite poussée qui compensait la trainée de ces radiateurs?? Je crois avoir lu ça quelque part...

Pour créer un effet "Meredith", le collecteur d'air derrière le radiateur doit avoir une forme tubulaire étudiée pour. Ce n'était pas le cas pour le Bf109 (du moins c'est ce qu'il me semble)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci pour l'explication Foxy. Tu pourrais nous mettre ça en pdf téléchargeable s'il te plait.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Info très utile, merci!

 

A propos du bouton de la jauge de température, afin de basculer la lecture eau/huile,  j'espère qu'il sera modélisé.

Enfin j'espère pouvoir lire au tableau de bord les 2 temperatures!  :biggrin:

Quand même vachement important...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Toujours aussi intéressant , comme à chacune de tes interventions , merci foxy ;)

Edited by 13Nrv

Share this post


Link to post
Share on other sites

up pour pollux  :salute:

 

Fallait pas ...  :joy:     :rofl:

Share this post


Link to post
Share on other sites

+1, merci.

Une question peut-être idiote? Est t'il vrai que le flux d'air évacué générait une petite poussée qui compensait la trainée de ces radiateurs?? Je crois avoir lu ça quelque part...

 

Oui c'était appliqué sur le P-51 :biggrin:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

×
×
  • Create New...