Jump to content
Sign in to follow this  
Babeline

Viser en combat

Recommended Posts

Bonsoir.

 

Je voudrais vous poser une question au sujet du Tir en combat. Voila je suis a fond dans la campagne et chaque fois que je prends en chasse une avion ennemi et que je le vise, mon avion monte ou pique du nez sans arrêt. Je n'arrive donc pas a bien visé l'appareil, j ai un effet de balançoire qui m'agace.

 

Comment évité cet effet désagréable et surtout avez vous des conseils ?

 

Merci d'avance.

Edited by Babeline

Share this post


Link to post
Share on other sites

  • Salut change ta sensibilité sur le pitch (axe des y)  entre 35 et 70.  Personnellement j'utilise 50 . 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Régler le trim de profondeur peut aussi t'aider.

 

Sinon, éviter la mayonnaise avec le manche est un truc de base pas simple à maitriser en pilotage.

Tout avion a une inertie plus ou moins importante. Il est donc impossible d’arrêter immédiatement un mouvement de tangage. Le travers classique de tout pilote au début, est de surcompenser (comme le mouvement de l'avion ne s'arrête pas tout de suite, on a tendance à donner un mouvement inverse au manche, plus important que nécessaire)... ce qui va induire un mouvement inverse qui ne va pas s’arrêter à l’assiette désirée.... d’où une surcompensation reflexe dans l'autre sens.... et ainsi de suite. C'est ainsi que le pilote qui ne n'anticipe pas l'effet retard des impulsions au manche dues à l'inertie, entretient une oscillation en voulant l’arrêter (avec des mouvements trop brusques).

Le truc contre-intuitif qu'il faut se forcer à faire: ne pas essayer de compenser ces oscillations. Elles vont s’amortir toutes seules en peu de temps après chaque changement d’assiette

C'est d'autant plus compliqué, qu'avec les joystick légers qui nous servent de manche, on ne se rend pas compte qu'on imprime des mouvements sans même le ressentir. Un truc tout con qui peut aider: tenir le manche avec deux doigts (pouce et index), et s’entrainer à faire les mouvements les plus petits possibles pour suivre la trajectoire. C'est ce qu'on apprend en écolage planeur. Avec de la pratique, la précision vient.

 

Il se passe la même chose pour les barreurs de bateaux. Ceux qui n'ont jamais piloté mais qui ont cette expérience me comprendrons.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour

 

Merci beaucoup, je vais donc faire les réglages du joystick et essayer les conseils de Rama.

 

 

A plus.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tout ce qu'on dit les autres, avec en plus : il faut autant que possible bien anticipé pour éviter les changement brutaux de trajectoire.

 

De façon générale, dans le même esprit, il faut essayer de voler (virtuellement) sans pousser l'avion à ses limites, sauf quand on essaye de semer un adversaire et de sauver sa peau virtelle. Ça donne des trajectoires amples et propres dans lesquels l'avion ne perd pas de vitesse dans les manœuvres et n'ai jamais proche du décrochage. On a l'impression de perdre du terrain en ne se jetant pas tout de suite sur un adversaire, mais en fait non, on conserve sa vitesse et sa capacité de manœuvre en toutes circonstances, et la visée est alors beaucoup plus facile lorsqu'on est bien placé. Alors que lorsqu'on balance l'avion dans tous les sens pour se placer le plus vite possible, on a peu de vitesse, peu de capacité de manœuvre, et l'avion bouge dans tous les sens. C'est pas idéal...

 

C'était moins sensible avec les simus plus ancien, mais BoS est plus pointu.

 

Par exemple, lorsqu'on pilote le LaGG 3 comme ça, on se rend compte qu'il n'est pas si mauvais (même si c'est pas un cador...).

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Peut-être pourrait t' on te conseiller aussi de faire tes tests et réglages en mission rapide.

 

Tu auras ainsi tout le temps de régler ta sensibilité qui va déterminer des réactions du manche près du point zéro plus ou moins vives.N' oublie pas comme Rama le dit de finement trimer ton tangage si tu es en tir au palier (tir sur bombardiers lourds par exemple ou chasseur qui ne t' as pas vu arriver dans tes 6).Astuce: Trims sur le chapeau chinois pour moi.

 

Pour tes réglages,je te conseille de mettre en face des JU 52 biens lourds (4 en niveau débutant) pour faire des réglages de tir lointain:ce sera idéal pour tes réglages de sensibilité.Progressivement tu mets en face des avions qui bougent mieux et tu vois si tu es toujours assez mobile avec ton spad pour du dog chasseur vs chasseur.

 

Le plus dur lorsque l' adrénaline monte (en humain contre humain en multiplayer ou en infériorité numérique sur la campagne par exemple): "BE RELAX !":vision,rapidité de décision,placement MAIS relaxation au tir (même si ce n' est qu' une demi-seconde contre 1 chasseur).

 

Bien sùr c' est facile à dire mais je crois important de garder cela en tête.

 

Tu as eu par Rama,Manu et Nonolem des supers conseils....................à toi de te faire plaisir en travaillant tes réglages :)

 

Bon vol.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Re

 

J'ai fait des réglages sur le joystick et je trouve déja mieux pour moi, en fait sans réglage le joystick été trop sensible, voila déja une bonne chose.

Ensuite il me faut de l'entrainement parce que j'arrive a abattre un avion de temps en temps et encore bien souvent rien du tout ^^ A savoir que j'ai les aides au Tir, donc c'est pas demain que je vais jouer en réalisme complet.

 

Décollage maintenant j'assume. Mais l'atterrissage pas encore, une fois sur deux je me casse la figure, je casse souvent l'hélice ou je rebondis comme un ballon de basket ^^

Bref me reste encore du temps d'apprentissage.

 

Je me demande aussi comment font certains pour ce passer de la carte et des guides avec le trajet qu'il faut suivre. Parce que moi j'ai essayée une seule fois sans et je suis de suite perdu en me disant " mais dans quelle direction aller "

 

En tout cas merci bien à tous pour vos infos très pratique.

 

A plus.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je me demande aussi comment font certains pour ce passer de la carte et des guides avec le trajet qu'il faut suivre. Parce que moi j'ai essayée une seule fois sans et je suis de suite perdu en me disant " mais dans quelle direction aller "

 

La nav, c'est comme le reste. avec quelques trucs de bases et de la pratique, ça finit par devenir "naturel".

Un premier truc que tu peux faire c'est avant une mission, tu repère des éléments caractéristiques (lacs, rivières, chemins de fer, villages plus gros que les autres) sur la carte. Tu fais la liste ordonnée de ce que tu va rencontrer, et en suivant le guide sur la minicarte, de temps en temps tu jette un oeuil au sol et tu essaie de les identifier.

Un autre est de pratiquer des missions libres (sans combat) autour d'un aérodrome, et de faire la relation carte/terrain en volant. Tu t’éloigne de l'aérodrome, et ensuite tu essaie de revenir en te basant sur ce que tu a repéré. A chaque entrainement, tu va un peu plus loin dans une direction différente.

Un dernier truc si tu es perdu, grimpe... plus tu sera haut, et plus cela sera facile d'associer les grandes caractéristiques du paysage (formes de rivières, position relative des ponts, intersections, etc...) que tu vois au sol avec ce qu'il y a sur la carte.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this  

×
×
  • Create New...